cavalier king charles

Comment se comporte un Cavalier King Charles au quotidien ?

Le cavalier King Charles (CKC) est un chien que l’on retrouve dans de nombreuses familles. Découvrez si ses besoins sont compatibles avec les vôtres. Quel est son rythme de vie et comment s’épanouit-il ?

Une vraie dépendance vis-à-vis de sa famille

Les cavaliers King Charles ont un amour immense pour leur famille. Vous pouvez d’ailleurs voir que certains, à l’image de ce blogueur, ont une relation très proche avec leur animal.

Si vous prenez un cavalier, vous devez pouvoir lui offrir une présence régulière. Ce n’est pas une race qui est heureuse quand leur maître travaille dix heures par jour et qu’elle passe toute sa journée seule à la maison. Si c’est votre situation, adoptez un second chien peut être une bonne idée, surtout s’il s’agit d’un autre cavalier.

Dans la maison, le chien a l’habitude de suivre son maître partout quitte à gêner son intimité. Le maître doit imposer rapidement des frontières sous peine de passer tout son temps avec le chien. Néanmoins, c’est souvent ce que recherchent les personnes qui prennent un CKC dans leur maison…

Plus d’énergie qu’on ne le pense !

Le style royal du cavalier est trompeur. Ce toutou n’est pas un animal de canapé à temps complet. Il adore le jeu. Si vous aimez vous balader, il vous suivra partout avec la queue bougeant dans tous les sens. Faites juste attention en été car le cavalier King Charles a souvent des problèmes cardiaques et les grosses chaleurs ne lui font pas du bien.

Il réclame tout le temps du jeu. Vous devez donc être en mesure de lui lancer la balle quelques fois et de lui fournir les accessoires dont il a besoin pour se divertir.

Un grand dormeur

Quand le cavalier ne souhaite pas jouer, il dort. Bien souvent, quand il veut faire une sieste, il recherche à coller son maître le plus possible. Il aime garder un œil sur ses activités et un membre collé à lui.

Il est donc très dur de refuser qu’un cavalier ne monte sur le canapé ou le lit, car sa moue mignonne et son amour fidèle font souvent craquer les maîtres qui étaient récalcitrants au départ.

Dans ce cas, prenez le temps de le toiletter régulièrement. Cela embellit sa robe et diminue le nombre de poils qui finissent collés sur vos draps.

Un gros mangeur

Le cavalier n’est pas un gros chien. Les adultes dépassent rarement la barre des dix kilos. Néanmoins, cette belle ligne est possible quand le maître surveille son alimentation. En effet, le cavalier est un vrai mangeur. Quand vous le sortez dans la rue, il est capable de faire le forcing pour aller manger tout et n’importe quoi, du simple mouchoir à une cigarette.

Il aime venir réclamer à manger pendant que vous êtes à table ou que vous vous dirigez vers la cuisine. Ne cédez pas au début car il y prend vite goût et vient faire ses demandes de plus en plus souvent.

5 mois ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.